Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 07:00
Le Palais Episcopal de VerdunSi vous avez suivi la visite guidée de Verdun depuis le début, vous vous souvenez que le palais épiscopal a été construit sous l'épiscopat de Charles François d'Hallencourt, en 1725.

L'architecte Robert De COTTE, à qui l'on doit ce palais, est également, le décorateur du coeur de Notre-Dame, le concepteur de la chapelle du château de Versailles, des palais épiscopaux de Châlons et Strasbourg, mais aussi de beaucoup d'hôtels, de Fontaines et de Châteaux en France, en Bavière et en Italie.

Bien que De Cotte soit un des créateurs du style rocaille, autrement dit Rococo, le Palais épiscopal de Verdun garde des lignes épurées et une décoration intérieure suffisamment sobre pour héberger des évêques.

En 1906, à l'occasion de la loi de séparation de l'Église et de l'État, l'évêque est expulsé du palais qui reste inoccupé jusqu'en 1910. La Grande Guerre y occasionne ensuite des dégâts matériels importants. Classé monument historique en 1920, il fait alors l'objet d'une grande restauration qui se termine en 1935.

C'est à cette date, et pour la première fois depuis près de 30 ans, qu'un évêque réintègre le palais épiscopal, grâce à un bail de location très favorable. Monseigneur Ginisty se voit ainsi récompensé pour ses oeuvres en faveur des soldats de la Première Guerre Mondiale (Ossuaire de Douaumont), et permet de redonner à la prestigieuse demeure épiscopale sa fonction d'origine. Ses successeurs l'occupent sans interruption jusqu'en 1993, date à laquelle Monseigneur Herriot accepte de rejoindre l'Hôtel d'Anglemont, situé face à la cathédrale, pour permettre l'installation du Centre Mondial de la Paix.

A noter que, depuis quelques semaines le nouveau directeur du Centre Mondial de la Paix a ouvert les jardins du Palais au public.

Allez ! Encore un petit effort, on est presque au point culminant de la ville...

Articles connexes :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lechopied 24/08/2008 12:53

quel retournement de l'histoire de voir , un palais dedié aux éveques,devenu un Centre Mondial pour la Paix , car il ne faut pas oublier,que pendant des siecles,le "sabre et le goupillon " allait de paire,justifiant tous les crimes,toutes les guerres..!

Charlotte 23/08/2008 14:21

Communiqué des photographes du dimanche : 12ème thème (dimanche 31 aout) : Rentrée !

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories