Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 16:58
Mémorial de la Voie SacréeInauguré le 14 mai 1967 sur le plateau de Moulin-Brûlé (Google Maps), le Mémorial de la Voie Sacrée est la propriété de la Fédération Nationale du Train, association verdunoise d'anciens de l'Arme du Train. Et c'est justement l'emblème de l'Arme du Train (la roue ailée) que l'architecte SCHMITT et le sculpteur BARROIS ont mis en valeur au sommet du Mémorial. La base du monument, elle, est composée d'une frise rendant hommage à l'ensemble des soldats ayant participé à la légende de la Voie Sacrée.
Désignée simplement comme la route (si tant est qu'on l'appelât de quelque nom que ce soit), la départementale reliant Bar-le-Duc à Verdun était l'artère logistique vitale de la place de Verdun. Ce n'est qu'après la guerre qu'elle fut baptisée la «Voie sacrée» par l'écrivain Maurice Barrès, en référence à l'antique Via Sacra romaine menant au triomphe.

Borne de la Voie SacréeCette voie était entretenue en permanence, car les camions de transport de matériel et de troupes y défilaient sans arrêt, jour et nuit, au rythme d'un véhicule toutes les treize secondes en moyenne. Durant l'été 1916, 90 000 hommes et 50 000 tonnes de munitions, de ravitaillement et de matériel l'empruntaient chaque semaine pour alimenter la fournaise de Verdun. Si un véhicule tombait en panne, il était immédiatement poussé dans le fossé pour ne pas gêner la circulation. Des carrières étaient creusées tout le long de la route et des soldats jetaient en permanence des cailloux sous les roues des camions pour boucher les ornières, tandis que plusieurs escadrilles de chasseurs, parmi les meilleures que comptait l'aviation française, étaient chargées de sa protection contre les attaques aériennes ennemies.

De nos jours, elle est matérialisée par des bornes casquées portant l'inscription N VS (Nationale Voie sacrée). Ces bornes ne sont malheureusement plus authentiques car elles ont été saccagées par des collectionneurs pour récupérer les casques en bronze qui les surmontaient. Les bornes spécifiques tous les kilomètres environ avec palme de laurier latérale, coiffée d’un casque de poilu en bronze avaient déjà été démontées en 1940 par les Allemands. Elles ont toutes été remises en état ou remplacées en 1998, pour les 80 ans de l’armistice. Les bornes actuelles sont identiques en formes et couleurs mais sont surmontées de casques non reproduits à l’identique et en résine.

Sur les cartes IGN, la Voie Sacrée apparaît encore sous la dénomination N35. Mais plus pour très longtemps. Le gouvernement a en effet de retiré à la Voie Sacrée sont statut de Route National acquis en 1923 en récompense du rôle éminent qu’elle avait joué durant la Bataille de Verdun, et l'a "départementaliser". La Municipalité de Verdun avait tiré la sonnette d'alarme ici, mais cela n'aura pas suffit.

"La dénomination de la route départementale assurant la liaison entre Bar le Duc et Verdun, communément désignée sous le nom de Voie Sacrée est désormais Voie Sacrée Nationale" (article 1 de l’arrêté interministériel du 15 février 2007)

Article connexe :

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article

commentaires

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories