Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 07:00
Musée de la bière de StenaySi vous vous retrouvez dans un lieu bondé de gros soûlards rougeauds en culotte de peau traditionnelle se dandinant de droite à gauche en chantant sur de la musique bavaroise, c'est que votre GPS vous a encore joué un tour et que vous n'êtes pas au musée de la bière de Stenay mais à la fête de la bière de Munich (Google maps).

A Stenay, la visée est bien plus... pédagogique, et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat est vraiment impressionnant, tant par la multiplicité des objets exposés (45.000 !) que par les différents angles sous lesquels est abordé le sujet.

Musée de la bière de StenayIl est bien sûr question d'histoire, puisque le musée retrace l'évolution de ce breuvage du néolithique jusqu'à nos jours ; mais il est aussi question de chimie, de géographie, d'ethnographie, de sociologie, d'économie, etc.

Vous découvrirez les matières premières qui composent la bière et l'impact qu'a eu la révolution industrielle sur la fabrication, le conditionnement et la distribution de ce breuvage fermenté.

Une salle entière est également consacrée à l'imagerie et à la publicité. Des affiches anciennes permettent d'analyser et de décrypter la représentation des enfants, des femmes, des ouvriers, mais aussi de la monarchie ou du Sacré sur ces supports publicitaires.

J'ai particulièrement apprécié la fin de la visite. Il s'agit de la reconstitution d'un bistrot, prétexte à une présentation sociologique de ce lieu de perdition. Un vrai régal !

Comme dans la plupart des musées, la sortie se fait par un espace boutique/taverne qui ravira ici les amateurs de bières.

Au final on sort de ce "plus grand musée de la bière au monde" (1.400 m² tout de même)  ravi de connaître un peu mieux cette boisson moussue et pétillante à boire avec modération.

Oups ! J'allais oublier de vous signaler que le musée de la bière a un site Internet qui date de l'époque où les numéros de téléphone n'avaient que 8 chiffres. C'est sans doute son seul véritable défaut ;-)

Article connexe :

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article

commentaires

DID 16/10/2008 20:12

Merci pour le rappel, j'avais oublié qu'il existait.

Maître Chronique 15/10/2008 07:33

Et si j'ai bien compris, il faut faire vite car le Musée ferme ses portes le 31 octobre pour ne rouvrir qu'au mois d'avril.

Bertaga 15/10/2008 07:38


Ah oui, j'avais oublié de préciser ce petit détail...


Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories