Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 08:35
Le cloître de la Cathédrale de VerdunLorsque vous entrez dans la cathédrale de Verdun vous pouvez apercevoir une porte dans le mur sud, de l'autre côté de la nef. Elle semble fermée et de prime abord on hésite à l'ouvrir de peur de violer un lieu interdit, pourtant il ne faut pas hésiter à la franchir car elle donne accès à un trésor architectural : le cloître.

De la construction du XIIe siècle il ne reste plus grand chose si ce n'est quatre statues monumentales représentant "Adam et Eve" (en train de tchatcher avec un serpent enroulé autour d'un pommier), "Caïn et Abel" (à peine surpris par l'apparition de la main de Dieu qui traverse les nuages pour leur chiper leurs offrandes), "l'Annonciation" (avec l'archange Gabriel qui explique calmement à Marie que Dieu lui a fait une surprise), et enfin un évêque qui pourrait bien être Saint Saintin dont je vous parlais dans cet article.

Au XVIe siècle, un certain Nicolas Masson, qui avait sans doute trop regardé D&CO sur M6, décida que tout cela était un peu ringard. C'est donc au pied du mur que l'on vit le Masson tout réaménager en style gothique flamboyant. Et je dois dire que le résultat est plutôt pas mal.

Ce qui frappe le plus ce sont les remplages (les dentelles en pierres dans les ouvertures). Ce qui frappent un peu moins c'est qu'ils sont tous différents ! Ca mérite le coup d'oeil. Les clés de voûtes sont également remarquables de par leur diversité (certaines représentent même des visages).

Le cloître de la cathédrale de VerdunUne porte située dans la partie orientale du cloître donne sur un couloir vitré qui mène à la salle capitulaire dans laquelle sont exposées, jusqu'au 24 mars, des oeuvres d'Ipoustéguy, sculpteur originaire de Dun-sur-Meuse et décédé en 2006. Je dois avouer que je n'ai pas trop accroché au style des tableaux exposés (pochoir, peinture soufflée et couleurs pastelles ne correspondent pas à l'idée que je me fais de la passion du Christ), mais ce que j'ai pu voir par ailleurs des oeuvres d'Ipoustéguy me donne envie de visiter d'autres expositions du Maître.

Je passe sur les bombardements de la Première Guerre mondiale qui ont tout saccagé et sur la reconstruction qui rendit le cloître encore plus beau qu'aupéravant et j'en viens au sujet qui fâche : figurez-vous qu'entre les deux guerres la partie centrale du cloître avait été aménagé en jardin, divisé en quatre par un cheminement qui menait aux deux statues situées au pied de la Cathédrale. Cela était du plus bel effet comme en témoigne cette photographie, mais cela n'est plus, ce petit jardin d'agrément ayant été remplacé par une pelouse des plus communes. Peut-être que si tout le monde écrit à l'Evêque de Verdun on pourrait récupérer cette aménagement qui sublimait le cloître...

Tiens ! Il y a une photo du cloître sur le blog de Casy.

Articles connexes :
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Mais, tu ne sais pas encore tout de Coco ;o)
Répondre
N
Salut Bertaga,J'aimerais que tu réagisses à mon article d'aujourd'hui : "ce devait être la der des ders" sur la guerre de 14-18. Il m'a été inspité par la disparition du dernier poilu.Merci de ta participation,Gros bisous et bonnes fêtes de Pâques,Nadine
Répondre
D
il y avait du soleil à verdun lol lol lol lol
Répondre
B


Normal, il fait toujours beau à Verdun ;-)



T
Wouaww je ne savais pas qu'il y avait un cloitre à coté de la cathédrale. Il va falloir que j'aille voir ça de plus près.
Répondre
L
j'aime beaucoup la première photo ,tres belle perspective et quelle lumière sur verdun !lô
Répondre
B


Merci Lô ;)



Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories