Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 07:58
Eolienne Bollée de SouillyC'est une éolienne pas tout à fait comme les autres qui fait la fierté de la commune de Souilly. Visible depuis la  Voie Sacrée, elle fait partie des rares exemplaires d'éoliennes de type Bollée intégralement restaurée (Google Maps).

C'est à Ernest-Sylvain Bollée, un fondeur de cloche itinérant originaire de Lorraine, que l'on doit, en 1868, cette turbine à vent originale destinée à remplacer le pompage manuel de l'eau. Ernest-sylvain utilisa une autre invention qu'il avait déposée 11 ans plus tôt, un bélier hydraulique permettant d'élever l'eau à une grande hauteur puis, après de nombreux essais, ajouta ce qui fit le succès de son éolienne : un petit rotor de pivotement ou "papillon orienteur" (non visible sur la photo) qui permettait à la turbine de se placer dans le vent. Celui-ci, en pivotant sur son axe, pouvait également stopper l'éolienne en cas de trop fortes rafales.

Avant 1914, l'éolienne Bollée avait été déclinée en trois modèles numérotés de 1 à 3 (pas très original...). Celle de Souilly est une n°3, elle fait d'environ 25 m de haut et son rotor atteint 5 m de diamètre (à comparer avec les 90 m voire 100 m des éoliennes actuelles).

La plupart des éoliennes Bollée disposaient également d'un escalier en colimaçon qui effectuait 6 tours autour du mât en fonte avant d'arriver au sommet. Nous verrons un peu plus loin pourquoi celle de Souilly n'en est pas équipée.

Les enfants, puis les petits enfants d'Ernest-Sylvain Bollée installèrent ces turbines dans toute la France jusqu'en 1898, date à laquelle, Auguste-Sylvain vendit son affaire à Edouard-Emile Lebert (mais pourquoi avaient-ils tous des prénoms composés ?). Ce dernier, avide de profits, décida de faire des économies substantielles en remplaçant le mât en fonte (et donc le superbe escalier en spirale) par une armature métallique équipée d'une simple échelle.

Voilà donc pourquoi l'éolienne de Souilly, commandée le 13 octobre 1899, et construite en 1901 et 1902, n'en était pas équipée.

En 1914 il existait environ 300 éoliennes Bollée en France. Aujourd'hui il en subsiste une soixantaine allant de l'état de ruine à celui de restauration complète.

  • Pour tout savoir sur les éoliennes Bollée il faut aller sur ce site qui recence 312 lieux accueillant ou ayant accueilli un jour une éolienne Bollée.

Articles connexes :

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article

commentaires

Pierre M 05/12/2007 21:04

Merci pour le lien vers le site des Eoliennes Bollée !! Grace à vous (et au recensement sur le site;) j'ai pu retrouver la mienne. n°226, Le Clône, No. 3, 1902. PO 17Grace à vous j'ai appris quelque chose, je me coucherai un peu moins ignorant ce soir !!Bonne continuation

Pierre M 05/12/2007 20:45

Peut etre me trompe je, mais je crois bien qu'il y a une éolienne de ce type pas très loin de Pons, en Charente-Maritime. Est ce toutes les eoliennes de type Bollée ont le même aspect ? (nombreuses pales cerclées)Pour les prénoms composés, ca vient surement du fait que le "réservoir" de prénoms étaient fortement limité à l'époque. Alors pour différencier les membres d'une même famille, le nom composé devait être une solution. Ce n'est qu'une hypothèse :))

sister for ever 05/12/2007 16:09

Je suis bien d'accord avec les autres «lecteurs»: que cet article est intéressant! vous attirez l'attention sur cette éolienne que nous remarquions sans doute même plus, et vous nous faites sa biographie de manière concise, bravo!De plus... en lien avec vos précédents reportages sur les éoliennes modernes: il n'y a pas que la mode féminine qui soit un éternel recommencement. Et vous montrez parfaitement qu'on jette souvent un peu vite les «vieilleries» aux orties. Certes, je n'irai pas jusqu'à dire que les éoliennes modernes permettront de fournir toute l'énergie... dont on s'est créé le besion depuis l'invention des premières!!! Amicalement.

lo.vive 05/12/2007 13:12

c'est toujours un régal de vous lire, on n'apprend des tonnes de choses et quand on connait les auteurs c'est encore plus sympa!J'aime aussi els prendre en photo , parfois elles m'impressionnent , parfois même je les crains...une phobie de plus!bizlô

Phoenix 05/12/2007 10:23

Très intéressant :o)

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories