Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 22:59
Les anciens abattoirs de Verdun C'est hier, en photographiant la Brigade Anti-Mousse, que j'ai redécouvert les anciens abattoirs dont le terrain, depuis trop longtemps laissé à l'abandon, venait d'être défriché. J'étais déjà passé à plusieurs reprises devant ce bâtiment en empruntant la passerelle métallique reliant le Quai Saint Airy et la Place du commandant Galland, mais les grilles étaient fermées et les taillis masquaient partiellement l'édifice de pierre de taille (Google Maps).

Hier donc, le portail était exceptionnellement ouvert pour permettre à une grue, stationnée sur le terrain, de charger les algues dans un camion. J'en ai donc profité pour vous ramener ces quelques clichés et cette petite histoire.

Nous sommes au XIIIe et ces abattoirs n'existent pas encore. A leur emplacement on trouve alors un moulin qui servira de papeterie dès la fin du XIVe. Vendu aux Bénédictins de Saint Airy puis donné à bail perpétuel à la ville de Verdun, il fut cédé à un concessionnaire en 1508 puis transformé en moulin à poudre pour pourvoir aux besoins du siège de La Mothe (forteresse lorraine).

Malheureusement la poudre est faite pour exploser et la poudrière partit donc en fumée dans un bruit de tonnerre en 1727. Reconstruit, le moulin fût de nouveau ravagé par des inondations en 1750 puis par un incendie en 1752. L'armée décida donc de déplacer la poudrière à la Falouse et le moulin ne produisit plus que de la farine jusqu'à sa destruction lors de la Première Guerre Mondiale.

Pendant ce temps on construisit les abattoirs sur le terrain attenant. Le temps passant de plus beaux abattoirs apparurent à Belleville, et après de longues années d'études et de projets, la ville de Verdun décida, il y a quelques mois, de vendre les anciens abattoirs à des particuliers pour y aménager un loft de plus de 500 m².
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 22:41
La Brigade Anti-Algue en action à VerdunHier encore en longeant un des canaux verdunois je me disais "qu'est-ce qu'il y a comme algues là dedans !".

Et aujourd'hui, vous me croirez si vous voulez, la Brigade Anti-Algue intervient avec son embarcation équipée d'un bras articulé muni de ses deux lames. Pourquoi deux lames ? Simple... la première, verticale, ouvre la voie devant le bateau et la deuxième, horizontale, coupe les algues à la racine.

Ils ne reste plus alors qu'à attendre que les algues dérivent jusqu'à un barage flottant où une grue les attrapent pour les mettre dans un joli camion de la municipalité.

Comme pour la Brigade Anti-Mousse vous pouvez commander votre Brigadier Anti-Algue sur le site de Playmobil.

Article connexe :

Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 10:15
ciel d'orage à VerdunHier soir, juste avant le coucher du soleil, un orage est passé sur Verdun. Pas de tonnerre ni de foudre, très peu de pluie, mais des nuages très noirs et une lumière orangé, comme si Jerry Bruckheimer avait encore abusé d'un de ses filtres dans les Experts Miami.

Bref, l'orage est passé, laissant la place au soleil couchant et au ciel bleu...
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 19:13
Le Tunnel du Clair de LuneAvec l'été qui approche de nombreux bateaux commencent à se bousculer sur les quais du port de plaisance. Les touristes belges et luxembourgois s'arrêtent quelques jours, bronzent, font quelques emplettes puis repartent vers d'autres horizons.

Le temps d'un instant  l'agitation se fait autour de l'écluse du Clair de Lune. Les portes se referment sur l'embarcation, l'eau monte, puis le bateau file vers d'autres ports, un peu plus près de la source de la Meuse.

(Google Maps)
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 22:50
gandalf-balrog.jpgSavez vous quel est le point commun entre Gandalf, La Pasionaria, les Monty Python et Astérix en Hispanie ?

Ils se sont tous appropriés, à leur manière, la célèbre phrase "On ne passe pas" lancée par le Général Nivelle lors de l'offensive allemande sur Verdun en 1916.

Dans le Seigneur des Anneaux, c'est Gandalf qui lors de son combat héroïque contre le Balrog dans la Moria hurle : "You shall not pass !". Il se sacrifie alors pour sauver les membres de la Communauté de l'Anneau. Détail intéressant, le très British J.R.R. Tolkien (l'auteur) s'est engagé lors de la Première Guerre mondiale et a servi sur le sol français ; pas à Verdun, certe, mais ça m'amuse de penser que c'est la résistance de la Ville de Verdun en 1916 qui a inspiré le combat entre Gandalf et le Balrog.

Le 19 juillet 1936, l'expression ressurgit en Espagne. En pleine guerre civile contre les Franquistes Dolores Ibárruri Gómez, dite la Pasionaria, lance ce qui deviendra le cri de raliement des républicains espagnols et de tous les antifascistes à travers le monde : No Pasaran !

En 1969, Astérix et Obelix feront la connaissance d'un jeune garçon hispanique, Pépé, qui bravera Jules César en personne, armé de sa fronde et de ces quelques mots.

En 1975, les Monty Python mettent en scène en piètre "Black Knight" tentant de stopper une parodie de roi Arthur en quête du St Graal au cri de "None shall pass". Le Black Knight s'acharne à défendre un pont et refuse de mourir malgrès les burlesques blessures qui lui sont infligées.

Impossible de lister toutes les références historiques, cinématographiques ou littéraires tant elles sont nombreuses. Reste que Verdun semble être la source de cette formule aujourd'hui mondialement célèbre.

Légende : La photo représente Gandalf en train de stopper l'avancée du Balrog sur le pont Chaussée. Vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Articles connexes :
Le monument aux enfants de Verdun morts pour la France
Les 7 soldats inconnus
Le labyrinthe de maïs de Bras-sur-Meuse
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 19:43
Centre de loisirs aquatiques de VerdunAujourd'hui ce n'est pas à la Poste que je me rendais mais au Centre des Impôts. Traversant le parking du 8 mai armé de mon appareil photo je n'ai pu m'empêcher de mitrailler le chantier du futur centre de loisirs aquatiques, et plus particulièrement une façade en pierres de taille, élément assez incongru lorsque l'on a en tête le bâtiment d'acier, de béton et de verre qui se construit depuis quelques mois (Google Maps).

Pourquoi avoir intégré cette architecture anachronique à ce bâtiment ? Ces pierres ont-elles été taillées pour l'occasion ou ont-elles été récupérées sur un autre bâtiment ?

C'est en lisant le magazine de la Codecom de mai 2007 que j'ai trouvé la réponse à cette énigme :

"Au tournant du 19° siècle, entre révolution et empire, on érigea une salle de spectacle privé à l’ancien emplacement du couvent des augustins, installés à Verdun depuis 1310. Racheté par la ville en 1830, le bâtiment accueillit un théâtre, puis une bibliothèque, lorsque le nouveau théâtre fut construit en 1893. C’est en 1921, que la bâtisse fut transformée en bains douches (5 Francs la douche, 8 Francs le bain dans les années 90).

Lors de l’aménagement du secteur du marché couvert, le bâtiment vétuste, dont la vocation n’avait plus de raison d’être, fut démoli. En revanche, la façade qui n’avait rien perdu de son cachet fut démontée et conservée pour - petit clin d’oeil de l’histoire - accueillir les amateurs de baignade, futurs usagers du centre de loisirs aquatiques."

Reste plus qu'à attendre le printemps 2008 pour franchir ces arches et découvrir le bassin de 25m, le tobogan de 35m, le sauna, le hammam et les plages intérieures et extérieures...

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 21:47
Cette vidéo vous permettra de découvrir les principaux monuments, les bords de Meuse et les bâtiments remarquables de Verdun, le tout rythmé par une musique qui nous vient d'un pays où le soleil brille autant qu'ici. Oui bon... d'accord, il s'agit d'un groupe français.

Bien évidemment, il y a beaucoup d'autres endroits à visiter dans Verdun. Ce n'est là qu'un début, juste pour marquer les quatres premiers mois d'existence de ce blog.

Bonne visite !




Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 20:52
Carte de vigilance météorologique diffusée le dimanche 27 mai 2007 à 16h00.

Fort coup de vent de nord-ouest sur les côtes du Finistère à la Charente Maritime ainsi que des Côtes d'Armor au Cotentin.

Limitez-vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre. Prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets. N'intervenez pas sur les toitures. Rangez les objets exposés au vent.

Si vous habitez près de Verdun, sortez vos parasoles et vos tapis de bains, préparez-vous un petit coktail et installez-vous confortablement dans votre jardin les doigts de pieds en éventails pour le siroter en écoutant de la musique hawaïenne.

Alerte météo
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 16:52
La brigade Anti-MousseA cheval sur leur puissant quad, gantés de cuir, arborant fièrement leur casque argenté et leur uniforme flamboyant, ils sont arrivés de nulle part au petit matin, armés de leurs pulvérisateurs.

Ils ont arpenté les rues du quartier, une par une, consciencieusement, afin de déceler la moindre petite trace de mousse ou de mauvaise herbe. Et ils les ont exterminés d'un jet de vapeur toxique.

Du travail de professionnel. Avec la Brigade Anti-Mousse rien ne repousse !

Commandez votre Brigadier anti-Mousse sur le site de Playmobil

Article connexe :

Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:08
Péniche sur la MeuseAujourd'hui je suis allé à la poste, j'ai donc emprunter la promenade de la digue afin de profiter du paysage (Google Maps).

En passant près de l'écluse du Clair de lune j'avais bien vu qu'un opérateur jouait du muscle pour l'ouvrir, mais je n'avais pas repéré la péniche qui arriva bientôt dans mon dos, et me fit sursauter d'un coup de corne de brume.

Elle passa près de moi telle une anguille (une grosse anguille je vous l'accorde) puis fila, silencieuse, jusqu'au port de plaisance où elle sommeille encore.
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories