Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 08:00
Communes candidates pour accueillir un site de stockage de FA-VLVous le savez peut-être, depuis juin 2008, l'ANDRA a contacté 3.115 communes pour savoir si ça les amuserait d'avoir un site de stockage de déchets radioactifs à faible activité à vie longue (FA-VL) sur leur territoire. La plupart a clairement refusé, certaines, comme Ville-en-Woëvre, Tréveray ou Donjeux, ont consulté leur population, d'autres ont tergiversé, et au final ce sont quelques dizaines de municipalités qui ont accepté de tenter le diable l'expérience.

L'industrie nucléaire étant ce qu'elle est, l'ANDRA a décidé de garder secrète la liste des 3.115 communes consultées. Elle ne publiera pas non plus les noms des municipalités qui ont répondu présent. C'est le Ministère de l'écologie (ça sonne mieux que Ministère de la radioactivité) qui va maintenant s'occuper du dossier et qui révélera uniquement les noms de deux ou trois sites potentiels début 2009. Il ne faudrait pas affoler les riverains pour rien et risquer une prise de conscience des populations...

Bien évidemment, les municipalités ont signé uniquement pour permettre à l'ANDRA de mener des études de faisabilité. Rien ne dit que ces sites accueilleront au final des déchets radioactifs. De plus il a été promis aux populations que rien ne se ferait avant un débat public placé sous l'égide de la CNDP. Ah... on me souffle dans l'oreillette que c'est exactement ce qui était promis à Bure et que le débat public y a été royalement ignoré. Cela ne présage rien de bon...

Ne pouvant compter sur les blouses blanches de l'ANDRA pour obtenir des informations, je me suis tourné vers l'ami Google qui m'a redirigé sur le site du Réseau Sortir du nucléaire. L'association écologiste répertorie en effet les communes qui se sont portées candidates.

Cette liste, régulièrement mise à jour, comporte à l'heure actuelle 29 communes, toutes situées en Champagne-Ardenne et en Lorraine (à croire que la propagande de l'ANDRA y est efficace).

10 - Aube
  • Saint-Léger-sous-Brienne
  • Brienne-le-Château
  • Petit-Mesnil
  • Juzanvigny
  • Hampigny
  • Morvilliers
  • Pars-lès-Chavanges
  • Auxon
  • Radonvilliers
  • Epothémont
51 - Marne
  • Sainte-Ménéhould
52 - Haute-Marne
  • Saint-Blin-Sémilly
  • Roches-Bettaincourt
  • Rimaucourt
  • Bricon
  • Doulaincourt-Saucourt
  • Semoutiers-Montsaon
  • Vaux-sur-Saint-Urbain
  • Juzennecourt
55 - Meuse
  • Gondrecourt-le-Château
  • Chassey-Beaupré
  • Billy-sous-Mangiennes
  • Montigny-lès-Vaucouleurs
  • Fontaines-Saint-Clair
  • Rouvrois-sur-Othain
57 - Moselle
  • Baronville
88 - Vosges
  • Grand
  • Aouze
  • Soulosse sous Saint Elophe
Pour voir la liste mise à jour il faut aller ici.

Le Réseau Sortir du Nucléaire propose également tout un tas d'outils pour ceux qui souhaiteraient s'investir un peu plus dans ce débat (annuaire des communes, formulaires de contact, diaporama pour des présentations publiques, tracts, pétitions, etc.)

A l'heure où les éoliennes, déjà soumises à étude d'impact dans un périmètre de 15 km, risquent d'être classées en ICPE comme de vulgaires usines SEVESO, un maire un peu grande gueule peut imposer une poubelle radioactive à tout un pays. C'est tout bonnement incroyable...

Article connexe :
Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 16:49
Le prochain café philo de l'association Diotime aura lieu mercredi prochain, 19 novembre 2008, et traitera de la honte et de la culpabilité.

Comme d'habitude la soirée sera brillamment animée par Arnaud GEORGES à partir de 20h30 au Centre Mondial de la Paix.

Il y sera sans doute question de religion, de péché, de gourmandise et de luxure, mais également de regrets et de scrupules.

Ce débat sera aussi l'occasion d'aborder la honte comme régulateur social ou comme souffrance individuelle.

Un café philo intéressant en perspective...

Et comme disait le grand philosophe Senoble : "C'est bon la honte".

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Les événements
commenter cet article
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 07:00
MaisonL'autre jour on se baladait dans Verdun, au bord de la Meuse, et puis j'ai levé les yeux.

C'est fou ce qu'il y a comme jolies choses au-dessus de nos têtes.

Parfois il s'agit d'un porche, d'une meurtrière ou d'un pilastre.

En regardant en l'air on découvre également des décorations rococo, des blasons de la ville de Verdun ou des niches vidées de leur sainte vierge.

Il arrive aussi qu'une corniche finement sculptée, une coupole ou des créneaux attirent le regard.

Le nez en l'air, des gargouilles apparaissent. Des chiens sagement sculptés ou des lions rugissant vous surprennent, des angelots aussi parfois.

Mais cette fois-ci il s'agissait juste de balcons, certains droits, d'autres arrondis, habillés de balustrades en fer forgé.

Un conseil, levez les yeux car les architectes sont coquins, et ils s'amusent souvent à cacher leur poésie dans les recoins les plus incongrus.

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 07:00
Mais... cépridou ?Annonce immobilière :

Magnifique hôtel particulier de 360 m², dans un superbe parc arboré de 2 ha.


Situé au sommet d'un promontoire rocheux avec vue sur le parc naturel régional de Lorraine et la vallée de la Meuse.

Tout confort, électricité aux normes, habitable de suite.
Prix : nous consulter.

Mince, j'ai oublié de noter l'adresse !!

Saurez-vous aider Bertaga à retrouver la maison de ses rêves ?
Repost 0
Published by Bertaga - dans Jeux
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 11:00
Super Kikou : le chat le plus fort du monde"Super-héros et super pouvoirs", voici le thème retenu par la communauté des photographes du dimanche pour aujourd'hui.

J'avais donc pensé un moment faire un article sur Super Poilu, fier combattant français survolant les tranchées allemandes, le poing en avant, dans sa cape bleu horizon. Puis je me suis ravisé. Pensez-vous, deux jours avant le 11 novembre, cela aurait pu être considéré comme un manque de respect vis-à-vis de tous les poilus qui, bien évidemment, ne savaient pas voler.

Alors j'ai décidé de mettre en lumière un autre super-héro méconnu et tout aussi poilu : Super Kikou.

Bon, je vous l'accorde, vu comme ça, il ne paie pas de mine. Mais lorsque vous connaîtrez ses super pouvoirs vous rigolerez un peu moins.

Tout d'abord, Super Kikou a l'étonnante capacité de courir aussi vite en avant qu'en arrière. Cela en a déjà surpris plus d'un !

Autre super pouvoir : il connaît la définition du mot "paradigme", ce qui lui donne un avantage certain lors de combats philosophiques.

Enfin, tout comme son cousin Wolverine et sa cousine Lady Deathstrike, il est doté d'un squelette en adamantium et de griffes rétractables qui peuvent vous couper un bras sans le moindre effort.

Alors ? On rigole moins là, hein ?
Repost 0
Published by Bertaga - dans Divers
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 07:00
Drapeau français11 novembre 2008 : face aux milliers de croix alignées devant l'Ossuaire de Douaumont, l'injonction tombera comme un couperet en mémoire des 9 millions de morts de la Première Guerre mondiale : Plus jamais ça !

Plus jamais de guerre, plus jamais de haine entre les peuples, plus jamais de morts inutiles (comme si certaines morts pouvaient être utiles). Quelle belle incantation.

Ajoutons à ces commémorations, un lâché de colombes, une minute de silence et quelques rangées d'enfants agitant des petits drapeaux et la litanie des bonnes résolutions pacifiques acquerra une solennité à toute épreuve. Même les plus fervents pacifistes n'auront plus qu'à aller se rhabiller. Brodons un peu sur les avancées démocratiques qui ont découlé de la Grande Guerre, et sur le socle qu'elle a constitué pour la fondation de l'Europe et la messe sera dite.

C'est marrant mais quand je regarde le programme des commémorations du 90ème anniversaire de l'armistice de 1918, je ne vois pas la Paix et la réconciliation. Je vois les guerres passées, présentes et à venir.

Une cérémonie présidée par le chef des armées avec, autour de lui, des officiers, des anciens combattants, des drapeaux et les jeunes générations à qui l'on explique l'importance du patriotisme et du sacrifice, le tout dans un lieu symbolisant à lui seul la résistance face à l'ennemi et la victoire de la Nation toute entière.

Et le pire c'est que rien n'a été laissé au hasard. L'organisation et le contenu des commémorations ont été mûrement réfléchis et découlent d'un rapport établi en décembre 2007 par la commission Becker, rapport dont le contenu est des plus critiquables.

BarbelésContrairement à ce qui est avancé dans ce rapport, l'association du "progrès de la démocratie" et de la Première Guerre mondiale ne va pas de soi. C'est en effet l'inverse que l'Histoire nous apprend : de ce conflit a découlé une régression de la démocratie, préparant à terme le fascisme et le nazisme. Il est tout aussi ridicule d'affirmer que "malgré les apparences, cette guerre est bien au départ de la construction européenne". J'imagine le sujet d'Histoire au prochain brevet des collèges : "Vous montrerez que le Traité de Versailles a été une chance pour l'Allemagne et pour l'Europe".

Autre point noir de ce rapport, il ne fait aucune mention du Chemin des Dames et des mutineries de 1917. Pour ces commémorations la ligne est claire : "il est nécessaire d’éviter le contre-sens de transformer ceux qui ont été dans leur masse des combattants conscients (même s’ils ne clamaient pas tous les jours leur patriotisme) en simples victimes". Bref, les valeureux poilus, ont donné leur vie pour que vive la Liberté et la Démocratie. Pas question de faire remarquer que l'Allemagne et l'Autriche étaient tout aussi démocrates que la France, et encore moins que l'Empire russe était l'un de nos principaux alliés.

Vous l'aurez compris, l'importance d'une telle commémoration n'est pas de  faire comprendre l'Histoire, mais bien de construire une mémoire collective nationale. Qu'il faille réviser l'Histoire et passer quelques faits sous silence, peu importe. Que le champ de bataille de Verdun n'ait pas grand chose à voir avec l'année 1918, peu importe. Les téléspectateurs se satisferont d'une belle image et de beaucoup d'émotion.

Mémoire et Histoire font rarement bon ménage, et lorsque la politique s'en mêle le résultat est parfois étonnant. Le mythe de nos ancètres les gaulois en est une parfaite illustration. Nos amis historiens se mobilisent parfois pour dénoncer de telles intrusions du politique dans les programmes scolaires (les bienfaits de la colonisation, la lettre de Guy Môquet, et plus récemment lorsque Xavier Darcos indique que le Parlement devrait pouvoir décider "ce qui doit être enseigné" aux élèves ainsi que "les grandes dates, les héros, les événements que la nation doit célébrer"), mais il faut bien reconnaître que la solennité des cérémonies commémoratives se prête mal à ce type de revendications.

De telles célébrations n'ont pas non plus pour but de promouvoir la Paix.

Le cimetière et l'Ossuaire de DouaumontSi on avait réellement voulu parler de Paix on aurait pu inviter le finlandais Martti Ahtisaari, Prix Nobel de la Paix 2008. Il nous aurait rappelé que le vingtième siècle a connu 200 guerres et pas moins de 200 millions de morts. Il nous aurait expliqué pourquoi les civils représentaient 10% des victimes de conflits armés en 1900 et 90% en 1990. Il nous aurait aussi parlé de l'implication de la France dans le génocide rwandais en 1994 (3,5 millions de personnes tuées ou contraintes de fuir) et de ses conséquences sur des conflits actuels méconus comme celui du Congo (5,4 millions de morts depuis 1997). Il nous aurait appris que la France est le troisième pays exporteur d'armes au monde.

Et on aurait peut-être compris qu'il importe peu d'exhorter le peuple à la paix puisque ce sont les dirigeants qui font la guerre.

J'ai une pensée émue pour tous ces jeunes à qui on a pris la vie, mais vous aurez plus de chance de me trouver au 5ème Salon du Livre d'Histoire qui se déroulera au Centre Mondial de la Paix de Verdun sur le thème "Comment finir une guerre" les 8 et 9 novembre, que sur le champ de bataille avec les chefs d'Etats, les têtes couronnées et les caméras de télévision.

Deux citations pour finir.

"Bien entendu, le peuple ne veut pas de guerre. Pourquoi est-ce qu'un pauvre gueux dans une ferme voudrait risquer sa vie dans une guerre dont il ne peut espérer au mieux qu'il en reviendra entier ? Naturellement, le commun de la population ne veut pas de guerre ; ni en Russie, ni en Angleterre, ni en Amérique, ni, en ce qui nous concerne, en Allemagne. C'est bien entendu. Mais, après tout, ce sont les dirigeants d'un pays qui en déterminent les lignes d'action, et ce n'est jamais qu'une question simple que d'entraîner le peuple, que ce soit dans une démocratie, une dictature fasciste, un Parlement, ou une dictature communiste. […] Le peuple peut toujours être converti à la cause des dirigeants. Cela est facile. Tout ce qu'il suffit de faire, c'est de leur dire qu'ils sont attaqués et dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme qui expose le pays au danger. Cela marche de la même manière dans tous les pays". Hermann Göring, Nuremberg Diary

"De nos jours, ils ne luttent pas du tout les uns contre les autres. La guerre est engagée par chaque groupe dirigeant contre ses propres sujets, et l'objet de la guerre n'est pas de faire ou d'empêcher des conquêtes de territoires, mais de maintenir intacte la structure de la société". 1984, George Orwell

Articles connexes :

Repost 0
Published by Bertaga - dans Histoire
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 07:00
Autruche meusienneBertaga : Bonjour madame, c'est quoi votre petit nom ?

L'autruche : Tout le monde m'appelle Lola, en référence à une émission des années 80 : Téléchat.

B : Et vous le prenez comment ?

L : J'en sais rien. Entre nous, je n'ai pas la télévision.

B : Une question qui me turlupine : avez-vous conscience d'être une autruche ?

L : Une quoi ? Vous savez, si vous avez des questions philosophiques il faut mieux les poser lors des café-philo à Verdun.

B : Moui, forcément... Comment une belle demoiselle comme vous s'est retrouvée seule au beau milieu de la Meuse ?

L : J'étais en pleine migration avec mes copines, on discutait tranquillement de la taille de nos plumes et de notre tour de cuisse, et je me souviens juste de m'être réveillée ici, à Ribeaucourt. Si tu veux, tu peux aller sur Google Maps, on me voit sur la photo satellite.

B : En migration ? Vous êtes une autruche volante ?

L : T'en tiens une couche toi ! Ben non, on était dans un camion. Tu veux pas qu'on franchisse la méditerrannée à la nage non plus ?

B : Quel caractère ! C'est tout de même pas courant de voir des autruches dans le coin...

L : Je garde des contacts avec les copines grâce à msn. On est environ 15.000 en France, et on forme une des plus grosses communautés sur Facebook. On est tellement bien implantées ici, qu'il y a même un village des Ardennes qui s'est appelé Autruche en notre honneur.

B : Vous n'êtes pas loin de Bure ici, vous avez un avis sur le futur site de stockage de déchets nucléaires ?

L : Oh vous savez, moi je ne pratique qu'une politique : celle de l'autruche, alors...

B : Il y a des trucs sympas à voir dans le coin ?

L : L'église de Ribeaucourt est vraiment sympa, d'ailleurs on la voit d'ici.

B : Ah oui, et bien cela fera l'objet d'un prochain article sur mon blog. Merci, je vais vous laisser vaquer à vos occupations. Dernière chose : vous ferez attention, vous avez des vaches derrière l'oreille.

Chalut ! à demain, si on veut bien !

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 07:00
Alignement microlithiqueSi vous avez déjà traversé l'îlot de verdure situé entre l'écluse du claire de lune et le Pré l'Evêque, vous avez peut-être pu remarquer cet étrange alignement de pierres cubiques (Google Maps).

Il ne s'agit pas réellement de mégalithes, leur taille ne dépassant pas quelques dizaines de centimètres de côté. Il ne s'agit pas non plus d'un alignement de microlithes car ce terme désigne plus particulièrement de minuscules outils de silex paléolithiques (des pointes de flèches par exemple).

J'ai donc décidé, de façon unilatérale et autoritaire, de créer le terme décilithique© qui qualifiera dorénavant ce type de pierres ainsi ordonnancées.

Pour en revenir à ce mystérieux alignement, vous pensez bien que c'est le genre d'énigme qui peut me prendre la tête pendant des heures jours semaines mois. Et dans ces cas là je peux rester sans dormir, sans manger et sans boire jusqu'à ce que la solution se révèle enfin à moi.

En fait, mon questionnement commença en 2006 lorsque nous nous promenâmes pour la première fois en ce lieu. De retour chez nous, j'entrepris quelques recherches sur Internet, et c'est là que je découvris le blog de Reiane Courbaline qui émettait l'hypothèse qu'il puisse s'agir des vestiges du pont écluse St Nicolas. Mais, je sais aujourd'hui, que le pont écluse St Nicolas se trouvait beaucoup plus près de l'hôpital (cf. article sur le pont écluse St Amand).

C'est finalement un vénérable voisin qui m'a mis sur une autre piste. Au siècle dernier, ce bras de Meuse, situé à proximité du Grand Gueulard, faisait office de bains municipaux. On y avait aménagé un ponton et des cabines de "plage" dans lesquelles damoiseaux et damoiselles se dévêtaient à l'abri des regards indiscrets. D'après mon voisin, les cabines reposaient sur ces pierres.

Si des anciens passent par ici, peut-être pourront-ils confirmer ou infirmer cette nouvelle hypothèse...

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 07:00
Blog Lorraine de CoeurInutile de loucher bêtement sur la touche "Contrôle" de votre clavier (ou la touche "Pomme" pour les Macintoshiens), le sigle CRTL signifie simplement Comité Régional du Tourisme de Lorraine. Et ce Comité, très branché e-tourisme et web 2.0, vient de lancer un blog collaboratif ouvert à tous les amoureux de la Lorraine tentés par l'aventure rédactionnelle. Son nom ? Lorraine de Coeur.

Vous pourrez bien évidemment y déposer vos commentaires, mais également proposer des articles à la publication. Pas mal, non ?

Notez que vous pouvez également participer à un autre blog lorrain intitulé Mirabelle de Lorraine et que vous trouverez encore d'autres liens intéressants en bas de la colonne de gauche de ce blog.

Article connexe :
Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 07:00
La synagogue de VerdunCela fait déjà plus de deux mois qu'ont eu lieu les Journées du patrimoine et je m'aperçois que je ne vous ai pas encore parlé de l'intérieur de la synagogue de Verdun (Google Maps).

Cet édifice, entretenu par la petite communauté juive de Verdun, a été construit dans les années 1870, une dizaine d'années donc avant la chapelle St Joseph réputée pour être la première église de France à faire usage du métal dans sa structure porteuse. Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir que cette synagogue bénéficiait également d'une structure porteuse métallique dite "Eiffel". En même temps, c'est vrai qu'une synagogue n'est pas une église. L'honneur de St Joseph est donc sauf.

Autre surprise : ces immenses verrières qui apportent la luminosité nécessaire à cet édifice dépourvu de fenêtres latérales (ce qui lui donne un petit air de vaisseau spatial très seventies).

Dernière particularité, la juxtaposition avec la maison du rabin fait de cette synagogue de style hispano-mauresque un cas unique en Lorraine.

N'hésitez pas à consulter les articles ci-dessous si vous ne vous souvenez plus de son aspect extérieur ;)

Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans Les monuments
commenter cet article

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories