Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 11:37
Bonne année 2008 ! Bonne année à vous tous, lecteurs assidus ou épisodiques, commentateurs réguliers, correcteurs occasionnels et informateurs précieux. Bonne année à vous tous qui faites vivre ce petit site et surtout... Joyeux anniversaire ! Et oui ! Joyeux anniversaire le blog !

En une année nos balades photographiques nous auront permis d'alimenter ce blog au delà de nos espérances. Créé à l'origine pour partager quelques clichés de Verdun, ce sont aujourd'hui 120 articles qui permettent, nous l'espérons en tout cas, de donner aux internautes une autre image de la Capitale de la Paix.

Parti de rien le 1er janvier 2007, ce blog a vu son audience grandir au fil des mois jusqu'à atteindre plus de 4.000 visiteurs mensuels en décembre. En tout ce seront 25.697 visiteurs "uniques" (comptés une fois par 24h) qui auront parcouru plus de 180.000 pages de ce blog en 2007 (sans compter les albums photos).

Bien évidement nous sommes très loin d'avoir fait le tour de Verdun tant cette charmante bourgade est chargée d'Histoire mais également de vie. Il y a encore tellement de lieux , d'événements et de personnalités meusiennes à vous faire découvrir...

C'est reparti pour une année !
Repost 0
Published by Bertaga - dans Les événements
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 20:10
Eglise Néo-apostoliqueEn me promenant en ville (Vous allez croire que je passe mon temps à me promener) mon regard a croisé cette plaque argentée solidement fixée à un mur. Curieux comme je suis vous pensez bien que j'ai instantanément dégainé mon appareil photo avec l'idée de pondre un article. Et vous me croirez si vous voulez mais cela fait maintenant trois jours que je me demande si je dois vous en parler.

Services divins ?

Peut-être une association de tennis me dis-je en mon for intérieur. Ils doivent enchaîner les aces. Peut-être même que des stars comme Roger Federer ou Goran Ivaniševic sont venues s'entraîner ici ! Mouai... Mais alors où sont les courts ?

Ou alors c'est une usine de porcelaine fine. Mais aucune vitrine en vue permettant d'apprécier quelque service à thé que se soit, en porcelaine de Limoge ou Biscuits de Sèvres.

Il y a également très peu de chance que ce lieu propose à horaires réguliers des lectures du Service divin des Grecs de Friedrich Nietzsche. Qui connaît ce livre ?

Services divins ?

Peut-être une école hôtelière de grande classe où seraient formés les employés du Coq Hardi ? Il est vrai que le service du Coq Hardi est divin mais il me semble que les employés proviennent d'écoles plus... reconnues.

Alors quoi ? Une agence d'Intérim proposant des services à la personne haut de gamme ? Peu probable.

Un service national style croisade du troisième millénaire ? Ah ! Je crois qu'on chauffe...

En fait, en cherchant sur Internet (j'aurais dû commencer par là), je suis tombé directement sur le site de l'Assemblée Nationale à la page Commission d'Enquête sur les sectes. L'Eglise néo-apostolique de France y apparaît entre l'Eglise de scientologie de Paris et l'Eglise universelle du royaume de Dieu, dans la liste des sectes ayant entre 2 000 et 10 000 adeptes en France.

C'est l'occasion rêvée de présenter l'association verdunoise Secticide qui se donne, entre autres, comme objectif de faire circuler l'information sur les phénomènes sectaires.
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
26 décembre 2007 3 26 /12 /décembre /2007 19:25
AngeDepuis bientôt un an que nous parcourons Verdun mais également d'autres recoins mystérieux de notre univers, armés de nos appareils photographiques, nous accumulons de nombreuses photos toutes plus quasi-parfaites les unes que les autres. Quelques-unes finissent ici, et commencent une nouvelle vie en illustrant tant bien que mal les articles qui vous content jour après jour l'histoire et la géographie de Verdun et de ses alentours. D'autres dormaient jusqu'à présent au fond de dossiers virtuellement poussiéreux, dans l'attente incertaine de s'offrir un jour aux yeux d'internautes curieux. Et ce jour est venu !

Oui, mesdames et messieurs, je vous l'annonce la larme à l'oeil et avec la fierté d'un paysan qui vient de remporter le Concours Général Agricole : vous allez pouvoir contempler ces photos. Pour cela il vous suffit de vous rendre tous les jours sur http://casy.over-blog.com et d'y poster régulièrement des commentaires afin de motiver la ravissante administratrice qui tient les manettes.

En avant première, et pour illustrer cet article, je vous offre cette photo qu'elle a brillament intitulée "De son nuage, il veille..."
Repost 0
Published by Bertaga - dans Divers
commenter cet article
22 décembre 2007 6 22 /12 /décembre /2007 21:11
Le quai de Londres de Verdun illuminé pour NoëlEt oui, ça ne vous aura sûrement pas échappé : c'est bientôt Noël !

Ah... Noël ! La nature enfile son long manteau blanc, des générations spontannées de chalets apparaissent dans les centres-villes illuminés pour l'occasion, les vitrines des magasins brillent de mille feux et les rayonnages se remplissent d'objets qu'il ne nous viendrait pas à l'esprit d'acheter à un autre moment de l'année, des haut-parleurs à chaque coin de rue vous font profiter des merveilleux chants de Noël (si ce n'est pas encore fait vous pouvez cliquer sur "play" pour écouter Jingle Bells Rock).

Noël, ce sont des cadeaux au pied du sapin et des guirlandes clignotantes sur les arêtes du toit, mais c'est surtout l'occasion de fêter un joyeux Noël à tous les gens qu'on aime (bien évidemment on ne fête pas un joyeux Noël à Pâques).

Alors, voilà on vous le chante de tout notre coeur : " Joyeux Noël à tous !!"
Repost 0
Published by Bertaga - dans Les événements
commenter cet article
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 11:11
Eoliennes de Nixéville-Blercourt et Les Souhesmes-Rampont près de VerdunJe vais encore vous embêter avec des éoliennes, mais pas longtemps. Juste pour vous dire que les six éoliennes de  Nixéville-Blercourt et les Souhesmes-Rampont dont je vous parlais dans cet article sont toutes érigées et que les raccordements réseau sont en cours.

Dès qu'elles auront passé les derniers tests et qu'elles seront en fonctionnement vous ne devriez plus les voir dans cette posture asymétrique puisqu'elles se positionneront alors automatiquement face au vent.

Pour ceux qui veulent faire une belle photo de ce parc éolien sans prendre le risque inconsidéré de se garer sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute ou au bord du boulevard stratégique de Verdun (si si on les voit bien de là), je conseille la vue magnifique de la table d'orientation du monument de la Voie Sacrée (Google Maps) au moment où le soleil disparaît à l'horizon (pour cette photo je suis arrivé 2 mn trop tard).

Mais peut-être avez-vous d'autres points de vue à proposer ou des photos à partager ?


Articles connexes :
Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 13:02
Abris 320 près de l'Ossuaire de DouaumontLundi 21 février 1916 vers 7 heures, l'explosion d'un obus allemand dans la cour du palais épiscopal de Verdun marque le début d'une effroyable bataille qui s'achèvera le 19 décembre 1916. Il y a 91 ans jour pour jour.

La bataille de Verdun. Comment décrire une telle horreur ? Est-ce que vous pouvez imaginer deux millions d'obus qui tombent sur un front de 15 kilomètres en deux jours ? La fameuse cote 304 va perdre 7 mètres de hauteur et ne plus culminer qu'à 297 mètres ! 700 obus par minute, 11 obus par seconde, que l'on entendait exploser jusque dans les Vosges à 150 km de là.

Le terrain avait été tellement bien "préparé" par l'artillerie que les allemands eux-mêmes avaient du mal à progresser malgré leur écrasante supériorité numérique. Contre toute attente le front se fixa et la guerre de position fit rage pendant dix mois. Dix mois de sauvagerie et d'atrocités dans la boue et la neige, sous une pluie de 20 millions d'obus (dont un quart n'ont pas explosé). L'ère industrielle amènera avec elle les lance-flammes et des gaz de combat.

Dix mois et plus de 700 000 victimes dans les deux camps, blessées, défigurées, handicapées à vie ou tuées. Cent victimes par heure pendant trois cent jours, 24h/24. Tout cela pour quelques kilomètres carrés d'une terre devenue morte et sans vie.

A elle seule cette bataille pourrait symboliser toute l'absurdité de cette guerre, toute l'absurdité et le gâchis de toutes les guerres. Quatre-vingt onze ans après la bataille de Verdun, si la forêt a repoussé, on constate que les séquelles de guerre sont loin d'être réglées. Les sols de la zone rouge sont toujours pollués, et pour longtemps encore.

L'état major allemand analysa sa défaite et conclut que le manque de véhicules motorisés avait été la cause de cet enlisement du conflit. C'est ainsi qu'en 1940 il engagea ses Panzers dans la bataille et prit Verdun en vingt-quatre heures.

Qui a dit que les hommes ne savaient pas tirer des leçons des erreurs du passé ?

  • PS : Merci à Phosie la petite anglaise qui m'a appris que cette date existait ;)
Repost 0
Published by Bertaga - dans Histoire
commenter cet article
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 14:45
Crue glacée à VerdunVoilà ce qui arrive lorsqu'il pleut un peu trop longtemps. Les terres se gorgent d'eau, le niveau de la Meuse monte et on se retrouve avec de l'eau au pied des maisons (pas toutes les maisons, rassurez-vous).

A des kilomètres à la ronde les prairies ont laissé la place à des étangs, les vaches ont rejoint les étables, et les canards se dégourdissent les palmes.

Et lorsqu'il gel derrière tout cela pendant plusieurs jours ? Vous pouvez alors faire du patin à glace sur la plus grande patinoire à ciel ouvert de France ! Ceci sans (trop) de risque puisque le niveau de l'eau n'excède pas quelques dizaines de centimètres.

Bon alors, votre terrain de rugby je vous le sers comment ? "Long drink" ou "On the rocks" ? Franchement j'hésite... et vous ? Vous préférez faire du water-polo un peu musclé ou du rugby sur patins à glace ?

(Photos réalisées sans trucage à 24h d'intervalle)
Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 19:45
Homme-grenouille à VerdunEst-ce que vous avez déjà vu des films de série B comme Les Clowns tueurs venus d'ailleurs, L'Homme-Homard venu de Mars, ou L'Invasion des profanateurs de sépultures ? Oui ? Bon ben là ça n'a rien à voir... mais ça fait peur quand même...

En fait aujourd'hui avait lieu la 34ème édition de la traversée de Verdun à la nage avec palmes. Distance à parcourir ? 1,6 km de l'écluse du Clair de Lune (ici) jusqu'au pont de la Galavaude (). Jusque là rien d'extraordinaire me direz-vous. Sauf qu'en jetant un coup d'oeil aux bords de Meuse en cette belle journée ensoleillée on pouvait apercevoir, non pas des canards, mais de la glace ! Température de l'eau ? Environ 2°C. Mais cela n'a pas empêché les hommes-grenouilles d'envahir la Meuse.

Ils étaient une vingtaine d'Homo-amphibius à plonger dans cette eau glacée afin que la tradition soit respectée. Nous, on s'est contenté de jeter un rapide coup d'oeil aux plongeurs et plongeuses en combinaisons moulantes (mais, il faut bien l'avouer, guère plus sexy que des tenues de cyclistes) et on s'est enfui en courant.

Si ça ne vous fait pas peur, le rendez-vous est pris pour l'année prochaine ; et pour les plus joueurs d'entre-vous, sachez que vous pouvez commander votre invasion d'hommes-grenouilles sur le site de Playmobil...
Repost 0
Published by Bertaga - dans Les événements
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 19:32
En attendant de pouvoir filmer la terre depuis un jet privé ou un des hélicoptères de l'hôpital St Nicolas, voici ce qu'il est possible de voir avec le site Geoportail en zoomant sur Verdun.

On distingue nettement la base de loisir, la citadelle, les espaces arborés et bien sûr les différents bras de la Meuse. On aperçoit également les bâteaux dans le port de plaisance ainsi que les principaux bâtiments de la Capitale de la paix. Je vois même ma maison !

Je vous préviens par avance : si la réalisation est soignée, le scénario, lui, est des plus sobres. Profitez-en pour vous laisser bercer par la musique...

Repost 0
Published by Bertaga - dans Verdun : la ville
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 17:39
Le groupe de punks VerdunOubliez tout ce que vous savez sur Verdun. Verdun la Glorieuse, symbole de la résistance à l'ennemi. Verdun, Champs de bataille où se sont à jamais endormis les Héros défenseurs des valeurs de la Patrie. Verdun, symbole de la France Eternelle, fille de l'Eglise et de ses fondements spirituels. Oubliez tout cela et parlons un peu... de l'anarchie.

Et oui, vous ne le savez peut-être pas mais Verdun n'est pas seulement le nom d'une charmante bourgade meusienne ou le titre d'une chanson de Michel Sardou, c'est également le nom d'un groupe de punk qui a écumé tous les squats de France dans les années 80 (oui, pendant que vous dansiez le Jerk en vous demandant "Mais où sont passé les gazelles ?").

Bref, le groupe voit le jour en 1981 et il choisit le nom d'une des plus grandes boucheries humaines pour affirmer son anti-militarisme. Affublé d'un look clouté et de maquillages "Bat-cave" le groupe trouve rapidement son public. Fait exceptionnel pour la scène punk de l'époque : le chanteur est une chanteuse (Eva Nouïe), et le groupe se démarque des "punks à bière" par l'engagement politique des paroles (jugées parfois "provocatrices", voire "arrogantes"). Une chose est sûre, s'ils n'ont raisonnablement pas été gratifiés d'un premier prix de conservatoire, ils sont sûrement incollables sur les grands théoriciens anarchistes, et l'énergie qu'ils dégagent sur scène est impressionnante.

Leur style, qualifié de psychédélique (du grec "révélateur de l'âme") par les fanzines de l'époque, va progressivement évoluer vers un punk plus rapide et plus classique mais toujours aussi politisé. Parallèlement aux concerts qu'il enchaîne en France, en Europe de l'Est et aux Etats-Unis, le groupe sort 5 vinyles (45 et 33T) et il apparaîtra sur une dizaine de compilations avant de splitter au début des années 90. L'oeuvre de Verdun étant intégralement libre de droit on retrouve leur trace dans une compilation très récente, dédiée à Eva, et intitulée "Le DIY ou la mort" (2 CD, 40 groupes, et un fanzine de 64 pages au format A4 qui retracent l'histoire du mouvement anarchopunk en France de 1984 à 2006, le tout pour 8 € !). Et pour les plus curieux d'entre vous qui veulent savoir ce qu'est le DIY il faut aller sur wikipedia.

Mes recherches sur Verdun et l'anarchie m'ont également conduit à une autre découverte étonnante. Figurez-vous que le 27 mai 1890 la Capitale de la Paix a vu naître... roulements de tambours... André René VALET. Je vous entends déjà huer. "Bouuuhh ! c'est qui c't'inconnu encore ??". Et bien cet inconnu comme vous dîtes était un des 13 anarchistes illégalistes de "la Bande à Bonnot". Etonnant, non ?

Et puis, concours de circonstance, j'ai lu cette info sur le site de l'Est Républicain :

Centre Mondial de la Paix
jeudi 13 décembre à 20h30
Café Philo animé par Arnaud Georges sur le thème
"Que vise réellement l'anarchie ?"

C'est marrant que cette conférence soit animée par un homonyme de Georges Arnaud,  l'écrivain anarchiste qui a écrit Le Salaire de la peur ...
Repost 0
Published by Bertaga - dans Histoire
commenter cet article

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories