Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 18:19
Jusqu'à la fin du mois d'août, l'ancien palais épiscopal de Verdun accueille pas moins de cinq expositions en même temps.

Au sous-sol, il y a bien sûr l'exposition permanente "De la Guerre à la Paix" qui explique pourquoi les guerres éclatent et comment on peut y mettre fin. Un gros travail a été réalisé par le Centre qui propose des supports pédagogiques pour les élèves et les enseignants (attendez tout de même la fin des vacances pour les utiliser).

Au rez-de-chaussée l'exposition "Les lendemains n'ont pas chanté", imaginée par le FRAC Lorraine et réalisée par deux artistes lituaniens, revient à partir de supports vidéos sur l'explosion du bloc communiste.

Dans la salle d'à côté vous pourrez découvrir "La Première Guerre mondiale au quotidien" à partir de photographies, de correspondances et de croquis d'époque.

En attendant l'ouverture du Centre Pompidou-Metz, les artistes Patrick Neu et Eric Poitevin exposent leurs oeuvres à Verdun : sculptures en cristal pour le premier, photographies pour le second. Cliquez sur l'image ci-dessus pour voir tout cela de plus près.

Enfin, après avoir reçu la visite de 90.000 curieux sous l'Arc de Triomphe, l'exposition de Jacques Grison "Verdun, 30.000 jours plus tard" s'installe chez nous jusqu'à la fin de l'été avec la volonté de répondre à cette question : "combien de temps faut-il à la terre pour effacer la guerre ?". Les photographies prises par ce verdunois sont tout bonnement magnifiques et vous feront découvrir le champs de bataille de Verdun sous un nouvel angle de vue.

Voilà, vous pourrez visiter tout cela pour seulement 3€ au Centre Mondial de la Paix, tous les jours sauf le lundi de 9h30 à 19h00.

Et si vous préférez profiter du soleil, je vous renvoie à cet article

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans Les événements
commenter cet article

commentaires

dom 13/07/2009 08:02

superbe photo !elle met bien en valeur cette "mini exposition"de la plus infime des étoiles d'une constellation.je suis d'accord avec toi pour l'expo de jacques grisonil y a vraiment de quoi passer un très bon moment.

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories