Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 20:07
Le château des MonthaironsUn petit carton d'invitation remis par Maurice Delamarche, violoniste de talent et accessoirement Président de l'Orchestre de Chambre de la Meuse, nous a conduit, ce week-end, au concert de présentation de la saison 2009 de cette formation musicale au château des Monthairons (Google Maps).

Créé au début des années 80 par Maurice Delamarche himself, l'Orchestre de Chambre de la Meuse (OCM) regroupe aujourd'hui une bonne douzaine de cordes accompagnées d'un clavecin, d'un hautbois et de deux soprani aux voix cristallines.

Placé sous la direction de Jérôme Chilla, cet ensemble s'est donné comme double mission d'explorer l'époque baroque en nous faisant découvrir le patrimoine meusien.

L'Orchestre de Chambre de la MeuseAprès cette prestation au château des Monthairons, vous pourrez donc suivre l'OCM lors de ses prochaines apparitions à la grande église de Dugny-sur-Meuse (le 26 avril), à l'église de Dun-sur-Meuse (le 10 mai), au village détruit de Bezonveau (le 6 septembre), et pour les journées du patrimoine à l'église de Laimont (le samedi 19 septembre) et à la sous-préfecture de Verdun (le dimanche 20 septembre).

Je ne vous cache pas que les disques de musique de chambre ne courent pas les étagères chez Bertaga, mais un petit voyage dans le temps ne fait pas de mal, surtout lorsque la prestation est de qualité.

Un grand merci à Maurice Delamarche pour ce carton d'invitation (c'est le monsieur tout au fond à gauche derrière la dame blanche).

Et pour vous mettre en bouche, voici un extrait du Stabat Mater de Pergolèse en provenance directe du site de l'OCM.



Articles connexes :

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Oui, je comprend tout à fait, mais tu avais laissé un message qui disait : ça va Alan?...genre, on se connait quoi...bonne soirée sinon. 
Répondre
M
Merci pour cet article!Nous voulions vous signaler que le blog a été abandonné, remplacé par un site mis régulièrement à jour, dont voici l'adresse:orchambremeuse.wifeo.comBonne continuation
Répondre
B

Merci pour cette précision. J'ai corrigé le lien.


A
Bonsoir, voilà près d'un an que je me demande qui tu es. Tu avais laissé jadis, un commentaire sur une de mes vidéos (sur Youtube, cascade rue Mazelle) et depuis, je me demande toujours si je te connais. Voilà, ce serait vraiment aimable de répondre. Je tiens également à te féliciter pour ton blog qui est très interessant et surtout très utile. a+
Répondre
B

Si vous ne savez pas qui je suis c'est sans doute que l'on ne se connait pas


S
Je dois avoir un peu les mêmes souvenirs que MC au Château des Monthairons...Pour ma part j'apprécie plutôt la musique de chambre, et je pense que cette soirée devait être un peu féérique.On a beau faire, mais la musique religieuse ça prend aux tripes, c'est le cas du morceau que tu nous proposes. Cela me rappelle une «Passion selon Saint Jean» dans l'église Saint Séverin, nous étions allés écouter un de mes collègues qui chantait dans un groupe lyrique. On se laisse vraiment entraîner «ailleurs» (je précise que c'était pour moi une première d'aller écouter ce genre d'oeuvre.Demain nous allons au Théâtre des Champs Elysées écouter la violoniste Julia Fischer, dont mon mari est devenu fan.En tout cas Berthy merci pour ton éclectisme, et contente de retrouver tes petits billets.
Répondre
B

Mais racontez ! Qu'est-ce qu'il s'est passé au château des Monthairons ?


D
A Bezonvaux...Brrrr, ça doit être saisissant...Je tente de réserver mon 6 septembre...
Répondre

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories