Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 07:00
Le point culminant de la Meuse (derrière l'éolienne)Aujourd'hui je me suis posé une question. Une question toute bête. Une de ces questions dont on s'attend à trouver la réponse en quelques secondes juste en jetant un coup d'oeil dans un dictionnaire. Quel est le point culminant de la Meuse ? Mon Larousse illustré restant muet sur ce sujet j'ai recherché la réponse sur Internet.

Le Quid en ligne nous indique que le point culminant de la Meuse se situe au Buisson d'Amanty à 483 m d'altitude (Google Maps), information reprise par de nombreux sites de tourisme, mais infirmée par le Quid lui-même dans son article consacré à la commune d'Amanty, dont le point culminant se situerait seulement à 423 m.

L'encyclopédie Encarta confirme cette dernière information.

L'encyclopédie libre Wikipedia présente également le Buisson d'Amanty comme le point culminant des côtes de Meuse avec 483 m, mais indique une altitude maximale de 426 m dans son article sur la commune d'Amanty, et 425 m dans celui sur le Barrois. Enfin, dans son article listant les départements français par altitude, l'encyclopédie libre indique un tout autre point situé à Vaudeville-le-Haut, au point de coordonnées 48°27'N 05°34'E et à une altitude de 451 m.

Afin de départager ces encyclopédies, toutes plus savantes les unes que les autres, je me suis rendu sur Géoportail pour vérifier la côte NGF du Buisson d'Amanty. Résultat : 424 m (c'est ce que confirmera le GPS une fois sur place). Puis je fais un peu défiler la carte vers le sud et je trouve des points toujours plus élevés sur d'autres communes meusiennes : 429 m à Vauthon-Haut, 442 m à Dainville-Bertheléville, et finalement 451 m à Vaudeville-le-Haut, dans le bois derrière l'éolienne de la Photo (Google Maps). Il semble ben que ce dernier site constitue le point culminant de la Meuse.

Reste plus qu'à trouver une explication à tout cela.

Premièrement, pourquoi le Buisson d'Amanty, qui n'est manifestement pas le site le plus élevé de Meuse, est-il pourtant considéré comme tel ? Cela vient peut-être d'une modification des limites départementales. Le Buisson d'Amanty était peut-être le point culminant avant 1790, époque à laquelle furent définitivement scellées les frontières de la Meuse lors du rapprochement d'une partie de la Lorraine, des Trois-Evêchés, du Clermontois et de la Champagne. Quoiqu'il en soit, l'erreur remonte au moins à 1881 puisqu'on la retrouve dans l'ouvrage d'Adolphe Joanne "Géographie du département de la Meuse" (Editions Hachette) paru cette année là.

Pour ce qui est des 483 m du Quid, j'imagine qu'il doit s'agir d'une erreur de retranscription ou d'un problème de reconnaissance de caractère lors de la numérisation d'un document ancien, ou alors un employé a fumé la moquette. Je me suis même demandé s'il ne pouvait pas s'agir d'une confusion entre le point culminant du fleuve Meuse et celui du département. Mais non, la Meuse prend sa source à seulement 409 m d'altitude. Décidément, l'employé du Quid a bien fumé la moquette.

Quant au point le plus bas de la Meuse, situé à la misérable altitude de 124 m, il se trouve au bord de l'Ornain à Remmenecourt, à quelques dizaines de mètres seulement du petit village d'Alliancelles (51) où je passais mes vacances étant enfant (Google Maps). On allait se baigner dans un petit ruisseau que l'on appelait la Nacelle, mais ceci est une toute autre histoire...

Articles connexes :

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans En Meuse
commenter cet article

commentaires

jean louis brissé 20/06/2010 09:19



fallait aller sur geoportail et là ce que m'a
toujours dit mon grand pere , à savoir c'est à vaudeville le point culminant de la meuse apparait sur la carte IGN la borne au dessus des Connais   à une altitude de 451 m.


 



Therion 06/01/2009 19:36

Bravo pour cet article absolument fascinant. En bravo également pour le travail de recherche...

Marie 06/01/2009 10:18

Et avec l'éolienne, ça monte à combien ?;-)Bravo pour l'étude historique... et je suis ravie de comprendre pourquoi mes voisins disent toujours que nous habitons "la Sibérie de la Meuse" (car mon camp de base est non loin de ce point culminant)

Aurélie 03/01/2009 13:59

Je me pose tellement pas de questions sur la Meuse, alors que j'y ai toujours vécu, qu'à chacun de tes articles je me dis : "Ah ouais, j'avais jamais pensé à ça !"Merci, je me coucherai encore un peu moins bête ce soir...

sister for ever 03/01/2009 12:50

Bravo pour ce superbe parcours du combattant.Bon, moi pour répondre à cette question j'ai décidé de faire confiance à l'encyclopédie Bertapédia, je crois que c'est la plus fiable..

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories