Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 07:00
Le pont LegayContrairement à ce que son armature métallique actuelle pourrait laisser penser, le pont Legay est le plus ancien pont de Verdun. Construit au moyen-âge, puis détruit et reconstruit à maintes reprises, il donnait autrefois sur une porte côté rue Mazel.

A l'origine, ce pont s'appelait pont Sainte-Croix car une croix surmontait au moyen-âge l'arche centrale. Une nouvelle croix fut installée au 18e siècle. Un temps disparue, on sait aujourd'hui qu'elle orne une tombe du cimetière du Faubourg pavé (voir photo).

Sainte-CroixUne légende veut que, vers l'an 540, Deutérie, la femme du roi d'Ostrasie Théodebert, jalouse d'une fille qu'elle avait eue de son premier mariage, aposta, lors du passage de son enfant dans Verdun, des gens qui au moment où elle s'engageait sur le pont, la précipitèrent avec son lourd chariot et les boeufs qui le traînaient dans les flots de la Meuse. Quelle horreur !

En 1887, ce pont prit ensuite le nom du lieutenant colonel Nicolas-Joseph Beaurepaire dont je vous avais parlé dans cet article.

Il changea encore une fois de nom après la Seconde Guerre mondiale afin de rendre hommage à Fernand Legay, résistant qui préserva le pont Beaurepaire de la destruction en coupant à plusieurs endroits la mise à feu des mines installées par l'occupant allemand et permettant ainsi la poursuite de l'avancée américaine sur la Voie de la Liberté.

Aujourd'hui encore, les verdunois ne savent pas trop quel nom donné à ce pont "Legay" sur lequel passe la rue Beaurepaire. D'autant plus que la Place Chevert qui se trouve juste au bout du pont, s'appelait avant Place Sainte-Croix, tout comme le pont qui s'appelle maintenant pont Legay et non plus pont Sainte-Croix.

C'est clair ou je recommence ?

Articles connexes :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JL D 07/09/2009 09:03

Quoiqu'il en soit, ce pont à l'époque de la guerre était métallique et en planches.Je me souviens, petit dans les années 50, que j'avais beaucoup de mal à l'emprunter tellement j'avais peur. Je me souviens aussi le déploiement du nouveau pont, rue Beaurepaire, juste avant sa mise en place.Je ne me rappelle pas de la construction du pont de la Tour Chaussée, mais c'était une passerelle en bois lors de la Libération. Ca a été le premier des ponts verdunnois à être reconstruit.Le dernier pont métallique qui a été remplacé était celui de la Galavaude dans les années 60, il me semble.

RC 13/02/2009 20:01

Bonjour,Je suis la fille d'un neveu de Fernand Legay. Fernand Legay est mort le 9 janvier 1945 en faisant sauter un dépôt de munitions ; il travaillait comme employé civil au service de déminage-désobusage militaire du secteur de Verdun après la guerre. Mon père  (17 ans à l'époque) était avec lui quand l'accident s'est produit. Il a produit un témoignage sur ce sujet sur le site suivant (site d'un passionné de déminage) http://minederien.blog4ever.com/blog/index-75203.htmlR.C




Bertaga 14/02/2009 18:31


Merci pour ce complément d'info.


sister for ever 17/08/2008 11:43

Guy Legay dit «Laguiche».... je l'ai beaucoup applaudi au Parc de Londres! et comme il travaillait à la bijouterie, c'est lui qui nous a vendu nos alliances...Quand à son père comme dit Quiet Man je ne sais plus dans quelles circonstances il est mort mais il est parti bien jeune..

Quiet Man 11/08/2008 20:40

Je ne sais pas si Fernand Legay a été moins exposé que ses hommes, mais il n'a pas vécu pour le raconter.J'ai joué au foot au SA Verdun avec son fils, Guy - un être rare - qui n'a jamais connu son père...

krybaby 11/08/2008 01:23

Tres sympa votre blog instructif ! a +

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories