Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 07:00
La Chapelle SophieCet article me permet d'inaugurer une nouvelle catégorie qui regroupera les billets ne se rapportant ni à Verdun, ni à la Meuse. Pour faire simple cette catégorie répondra au nom de "Ailleurs". Et l'ailleurs qui nous intéresse aujourd'hui se situe à Reims, et plus précisément au Centre Culturel Saint Exupéry où nous sommes allés assister au vernissage d'une exposition intitulé "La chapelle Sophie".

Le concept de l'expo ? C'est très simple : la chapelle Sophie est un lieu de culte dédié à Sainte Sophie, dans lequel sont présentés, d'une part, la quête identitaire de la girafe Sophie et, d'autre part, les dix commandements du culte girafique.

Il faut avant tout comprendre que cette petite girafe de caoutchouc (créée par la société Vulli en 1961) n'a absolument pas conscience d'être une girafe. C'est donc avec stupeur qu'elle découvre sa propre définition dans un dictionnaire, puis qu'elle observe ses congénères du zoo de Berlin à la TV. De ces découvertes découle la prise de conscience de ce que l'artiste, Pierre Lesjean, nomme la Girafitude (dans le monde des humains cela doit correspondre à une notion intermédiaire entre l'Humanité et l'anthropocentrisme). Prise de conscience qui donne bien évidemment naissance à un culte mettant en scène un Dieu unique que les girafes créent à leur image (What else ?).

La quête identitaire de la giraphe SophieDans la suite de l'exposition nous découvrons alors "la force du verbe" ou, dit autrement, le Décalogue des girafes. Des girafes Sophie mettent ainsi en scènes ces dix commandements dont l'ordre peut surprendre ("Tu ne tueras point" n'arrive qu'en sixième position, loin derrière "Je suis l'Eternel ton Dieu").

Enfin, le vitrail au dessus de l'autel de la Girafitude rappelle le martyre de Sainte Sophie et de ses trois filles, démembrées, fouettées, disloquées, grillées, bouillies, j'en passe et des meilleurs.

Je laisse le mot de la fin à l'artiste : "je ne peux en effet m’empêcher de faire le parallèle entre la girafe Sophie et les martyres des premiers chrétiens car, tout en subissant les maltraitances corporelles des enfants, la girafe Sophie couine à peine, ne se plaint jamais et continue d’afficher un sourire béat en exprimant ainsi toute sa girafitude". Pierre Lesjean

PS : l'intégralité du Décalogue se trouve sur le blog de Casy
PS2 : Au fait, l'artiste c'est mon tonton alors vous z'avez intérêt à aller voir son expo !

Exposition du 16 au 31 mai 2008
au Centre Culturel saint Exupéry

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertaga - dans Ailleurs
commenter cet article

commentaires

reiane courbaline 23/05/2008 10:33

Très intéressant.

x Z x 21/05/2008 10:38

merci beaucoup pour ces explications sur cette expo. Je me demandais si vous aviez dû "subir" un quelconque rituel de bienvenue ;D

sister for ever 20/05/2008 10:29

Je viens du site de Casy et j'ai bien aimé cet expo! Sophie la girafe est effectivement un personnage incontournable du monde des tous petits, et j'avais entendu parler de cette expo sur Europe, mais sans y faire très attention.D'accord aussi pour ta rubrique «Ailleurs», c'est pour notre plaisir...

curul 20/05/2008 08:59

Bien cette nouvelle catégorie , tu va encore nous faire découvrir de jolies choses .Ho tien la girafe sophie , c'est ça que je dois ajouter a ma liste d'achat !!!!!! merci a toi ;)En tout cas l'expo a l'air vraiment bien mais en ce moment c'est dur de se déplacer.

Philippe Burlet

Un artiste verdunois qui roule des mécaniques

image1

Catégories